Les femmes, également concernées par la perte de cheveux

Les femmes, également concernées par la perte de cheveux

Tout comme les hommes, les femmes peuvent être sujettes à l’alopécie ou perte de cheveux. Beaucoup vivent cette expérience comme un véritable calvaire même si le phénomène n’est pas aussi discuté comme ça l’est chez les hommes. Heureusement, les solutions sont nombreuses pour prévenir et limiter la chute de cheveux, à l’instar de la greffe de cheveux et des divers traitements développés de nos jours. Tour d’horizon de ces astuces et remèdes efficaces.

Les femmes et la greffe de cheveux

 

Chez la femme, l’alopécie androgénique est la forme de perte de cheveux la plus courante. En effet, elle représente près de 80 % des cas. À l’origine, la sécrétion d’androgènes qui influe sur le cycle de vie des cheveux. À cause de l’accélération provoquée par ce phénomène, le follicule pilo-sébacé est forcé de produire plus rapidement, entraînant ainsi des cheveux plus fragiles. Au final, la touffe devient moins dense et les cheveux commencent à tomber progressivement. À ce stade, la microgreffe cheveux femme reste l’une des meilleures options pour retrouver une chevelure plus importante qui pourra pousser et se régénérer naturellement. L’implant capillaire vise avant tout à la repopulation d’une zone dégarnie à travers le prélèvement d’une partie du cuir chevelu qui se trouve généralement sur la couronne ou par le prélèvement de greffon.

D’autres astuces pour limiter la perte de cheveux

Tant que l’alopécie ne s’est pas encore transformée en calvitie, il est inutile d’opter pour la greffe de cheveux. De nombreux traitements et astuces restent jouables et offrent des résultats très intéressants. Le Minodoxil est sans doute l’une des plus grandes révélations de ces vingt dernières années. Il s’agit d’un produit à l’état liquide qui, appliqué sur le cuir chevelu, limite la chute des cheveux et aide à la repousse. Ce médicament à la propriété vasodilatateur ne doit pas être utilisé à tout va. Son usage exige le suivi d’un médecin et une consultation au préalable, tout comme pour la greffe de cheveux qui nécessite l’avis d’un expert. Pour les chutes de cheveux passagères et aussi pour les prévenir, il existe des gestes au quotidien et des petites astuces moins agressives que l’on peut refaire sans trop d’effort. Adopter une alimentation saine reste la première chose à faire. Parfois la chute de cheveux est la manifestation d’un tout autre mal comme le diabète, une carence en zinc, une carence en fer…, et que la régulation de ces nutriments dans l’organisme rétablisse les choses.