Comment préparer une vente d'entreprise ?

Comment préparer une vente d’entreprise ?

Lors qu’une personne a conçu une entreprise, il y a mis toute son âme, ses savoirs, ses connaissances. Ceci étant fait dans le but de mettre au point un projet qui le passionne et auquel il croit réellement. Cependant, des incidents regrettables peuvent se produire ou bien le dirigeant souhaite prendre sa retraite. Dans tous les cas, une entreprise à vendre devra pouvoir apporter des bénéfices tant pour l’acquéreur, mais aussi pour l’acheteur. En effet, il y a différentes étapes incontournables avant une cession.

Les actions inévitables avant de céder une entreprise :

Même si les investisseurs adorent prendre des risques, il est nécessaire de savoir si l’entreprise présente un intérêt. Il faudra faire une évaluation approfondie en se basant sur l’activité et l’évolution potentielle de l’entreprise au fil du temps. Pouvoir se projeter dans l’avenir et se demander si le projet est viable sur le long terme. Ce n’est pas juste l’acheteur qui se posera d’innombrables questions. Le cédant doit également avoir la capacité de répondre favorablement afin d’avoir une chance de bien vendre une entreprise.  En d’autres termes, plus une société est fructifiante, plus le prix sera élevé et les offres seront multiples.

D’autre part, il faudra repérer le meilleur repreneur dans le but d’assurer la survie de l’entreprise. Ce dernier nait souvent d’une passion donc au fil de son exercice, c’est devenu une part du dirigeant, un projet de vie qui lui tient à cœur. L’acheteur ne devra pas juste offrir le prix fort dans le but de maximiser les bénéfices. Il devra avoir les compétences nécessaires pour diriger et mener à bien toutes les branches d’activité de l’entreprise. Bien sûr, il n’agira pas seul, mais avec des employés. Néanmoins, les aptitudes sont capitales.

Par ailleurs, un partenariat avec un professionnel dans la cession est un avantage majeur. Celui-ci sera apte à donner des recommandations pratiques pour la mise en valeur de la société. Il apportera de nombreuses expertises dans le but de faciliter la cession. Un diagnostic de cessibilité, une évaluation de l’entreprise, un dossier de présentation, la diffusion d’une annonce pour l’entreprise à vendre, la gestion des opportunités  avec la sélection des candidats.

 

L’importance de recourir à un diagnostic avant une vente d’entreprise :

En tant que dirigeant, vous savez les points forts et les points faibles de la société. D’ailleurs, ces données jouent un rôle fondamental pour une entreprise à vendre. Ces sont des arguments clefs lors de la négociation. Par contre, en vue d’obtenir plus de précision, un diagnostic complet effectué par un professionnel est recommandé.

Tout d’abord, l’audit consistera à évaluer l’activité de la société. Ceci étant fait pour examiner l’entreprise et sa notoriété. Constater les concurrents et avoir la position exacte de l’entreprise vis-à-vis des clientèles. De plus, les relations avec les fournisseurs sont également non négligeables.

Hormis cela, un diagnostic financier et comptable est incontournable. Toute entité qui exerce légalement dispose d’un comptable confirmé qui se charge de la gestion de la trésorerie. Mais c’est un point de vue interne et il est toujours mieux d’avoir un regard extérieur de la santé financière. A combien s’élèvent les dettes,  les créances, les passifs, les actifs.

Un audit des ressources humaines, des moyens techniques, sur le plan juridique, bref des informations qui peuvent conclure ou non la vente.