Comment procède-t-on au financement d’une opération de promotion immobilière ?

Comment procède-t-on au financement d’une opération de promotion immobilière ?

Peut-être souhaitez vous effectuer une opération de promotion immobilière, avant de se lancer pensez à élaborer un compte à rebours qui vous permettra de vous assurer de la rentabilité du projet. Ce compte à rebours sera également indispensable pour les banquiers sollicités par le promoteur. Il convient de rappeler que les opérations de promotion immobilière nécessitent la réunion d’un capital important, par conséquent, vous en tant que promoteur, avez inévitablement recours à des crédits. Retrouvez dans cet article les différents mécanismes afin de procéder au mieux à une opération de promotion immobilière.

Les crédits sans avance et avec avance de trésorerie.

Les crédits promoteurs peuvent être classés en trois catégories dont les crédits avec avance de trésorerie, les crédits sans avance de trésorerie ainsi que les prises de participation. Dans la majeure partie des cas, les promoteurs utilisent les crédits avec avance de trésorerie comme mode de financement. Puisqu’elle permet au banquier de ne verser qu’une somme minime, cette ouverture de crédit va parfaitement bien avec la vente en l’état futur d’achèvement. Ce sont là des crédits de courte durée, 2 à 3 ans, et le taux ne dépasse pas 40% des fonds nécessaires à l’opération.

D’autre part, les crédits sans avance de trésorerie permettent au promoteur de disposer de garanties liées notamment à l’achèvement des travaux. Dans ce cas, le banquier ne versera aucun fonds mais accordera par contre des garanties.

Cet article n’enlève en moins l’importance d’une consultation d’experts en matière du droit immobilier. Cliquez ici pour des conseils et des informations sur vos droits et obligations en matière de financement de promotion immobilière.

Les prises de participation.

Alors qu’est-ce qu’une prise de participation ? C’est une autre forme de financement d’opération de promotion immobilière par laquelle une banque fait une avance de fonds. Celle-ci s’effectue sous forme d’un apport en capital en se joignant simultanément aux résultats de l’opération de promotion, et ce, qu’ils soient positifs ou négatifs.

L’engagement de la banque se fera à l’égard des tiers du passif social sur tous ses biens à proportion de ses droits sociaux.

En somme, le financement de l’opération de promotion immobilière prendra principalement trois formes en fonction des caractéristiques du projet. Il faut cependant noter que ces crédits ne seront pas accordés au promoteur s’il ne présente pas de projet viable et s’il ne détient pas de garanties.