Voyage Costa Rica

Un safari inoubliable au Costa Rica

Le Costa Rica est un petit pays de 51 100 km² situé dans la partie centrale du continent américain. Cette contrée, malgré sa taille, dispose de nombreuses réserves naturelles qui font d’elle une adresse de choix pour faire un safari-photo. Avant de partir à l’assaut de ces parcs, une halte dans la ville de San José est conseillée. Cette métropole est la capitale du Costa Rica. Elle regorge de lieux intéressants qui méritent le détour. Le MuseodelOroPrecolombino, par exemple, est un incontournable de cette localité. Ce bâtiment abrite 1 600 objets en or ayant appartenu à des civilisations précolombiennes entre 500 av. J.-C. et 1500 apr. J.-C. Le Théâtre national est aussi un immanquable de cette municipalité. Cet édifice de style néo-Renaissance possède une décoration intérieure remarquable.

PaloVerde, un sanctuaire pour les oiseaux

PaloVerde estun mustpendant un voyage Costa Rica. Ce parc national se trouve dans le nord du Guanacaste. Il est classé parmi les zones humides d’importance de laconvention Ramsar. Cette réserve est un véritable paradis pour les ornithologues. En effet, elle abrite 279 espèces d’oiseaux, à l’instar du Bihoreau gris, du jabiru d’Amérique, le héron garde-bœufs et de la spatule rosée. Mise à part l’avifaune, les forêts de cette aire protégée regorgent de mammifères tels que le singe hurleur, le porc-épic, le chevreuil et l’écureuil. Une promenade en bateau et une randonnée sur les sentiers balisés sont les moyens efficaces pour découvrir les richesses de cet endroit.

Manuel-Antonio, un joyau naturel du Costa Rica

Manuel-Antonio est un parc national situé dans la province de Puntarenas, à proximité de la ville de Quepos. Ce site d’une superficie de plus de 16 km² ne laissera pas indifférents les amateurs de safari. Dans cette étendue boisée, les amoureux de la nature pourront apercevoir près de 109 espèces de mammifères comme le raton laveur, le carcajou, le paresseux à trois doigts et le capucin à tête blanche. Les bourlingueurs ont aussi la possibilité d’observer différents spécimens d’oiseaux tels que le guaco, le pélican, le tangara évêque, le quiscale à longue queue. À titre d’information, cette réserve a une partie marine de 550 km² qui abrite de nombreuses variétés de poissons comme la murène, la raie manta et le dauphin à gros nez.

Isla Del Cano, le paradis des amateurs de plongée

Isladel Cano est une réserve biologique qui se trouve sur une vingtaine de kilomètres au large de la péninsule d’Osa. Cette masse de terre renferme des vestiges archéologiques fascinants et une biodiversité remarquable. Elle attire chaque année des adeptes de snorkeling. En effet, les eaux qui entourent cette formation géologique sont considérées comme un aquarium géant. Elles offrent aux aventuriers la chance de regarder diverses espèces de poissons, à l’exemple de la carangue à grosse tête, du mérou, du vivaneauet du requin pointe blanche.