Les uniformes scolaires d'un point de vue pédagogique

Les uniformes scolaires d’un point de vue pédagogique

La pédagogie, c’est l’art d’éduquer. Le terme regroupe les moyens et les pratiques nécessaires pour la transmission de connaissances. On parle de « savoir » (ensemble de connaissances), de « savoir-faire » (connaissance des moyens pour accomplir une tâche), et de « savoir-être » (production d’actions adaptées à l’environnement humain). Une bonne pédagogie permet aux élèves d’apprendre de manière efficace, et surtout de donner du sens à leurs apprentissages. C’est là le principe de l’école: apprendre aux élèves à apprendre, et leur donner les armes et les connaissances utiles à leur parcours scolaire. Qu’en est-il alors du rôle de l’uniforme au sein des établissements scolaires ?

L’historique de l’uniforme scolaire en France

Il n’y a pas à proprement parlé, de date de début du port de l’uniforme en France pour la simple et bonne raison qu’il n’y pas de traces précises. En fait, on retrouve l’uniforme dans beaucoup d’ethnies à travers le monde. Mais c’est au Moyen-Âge que l’on retrouve les plus anciennes traces de l’uniforme. En France, c’est le 18ème et 19ème siècle qui vont en marquer son utilisation: à l’époque, les écoles souffrent d’anarchie et il devient délicat d’être élève. De ce fait, les familles plus aisées optent pour des cours particuliers pour leurs enfants. Le retour de la discipline passera alors par la suite par le port de l’uniforme. Celui-ci va se calquer sur l’uniforme militaire avec des signes qui s’y rapprochent comme le nombre de boutons représentant le rang d’un élève, etc. Et c’est après le mois de mai 1968 que l’uniforme sera retiré des bancs de l’école, au nom de la liberté d’expression: chacun doit pouvoir se vêtir comme il l’entend.

Quel peut être le rôle pédagogique de l’uniforme ?

De nombreux arguments, prônés par les partisans au retour de l’uniforme, le mettent en valeur.  Selon certains analystes, l’uniforme permettrait par exemple d’entretenir le respect. Les élèves qui portent l’uniforme ont davantage tendance à se respecter et à respecter leur école, de même que l’on respecte en général plus facilement les militaires, pompiers, etc. Les uniformes scolaires permettent une meilleure cohésion entre les élèves, car ceux-ci ont l’impression d’appartenir à un même corps par leurs habits communs.

La violence et le racket peuvent aussi être diminués: les élèves n’ont pas de vêtements de marques à se faire voler. L’avantage, c’est également de gommer les différences entre les différentes classes sociales des élèves. En effet, sans l’uniforme il est facile de voir les différences de richesses entre les élèves selon leurs vêtements de marque etc. L’uniforme permettrait alors d’en estomper les distinctions.