Auto-entrepreneur: quelle formation choisir ?

Auto-entrepreneur: quelle formation choisir ?

De plus en plus de personnes se lancent sur internet, tout d’abord en démarrant un site perso ou un blog, puis petit à petit, le succès met la puce à l’oreille, et ces personnes passent de la catégorie blogueur amateur, à professionnel, entrepreneur du web.

Bref, une infinité de startups et de petit business qui voient le jour sur internet, seul bémol, ces gens ne sont pas du tout formés convenablement aux métiers du web et à l’entrepreneuriat.

Quelle sont donc les démarches à suivre afin de démarrer son activité sur de bonnes bases ?

Quelques lectures utiles pour se former

Il faut sans doute commencer par des lectures généralistes sur l’entrepreneuriat comme le livre se lancer de Guy Kawasaki ou Learn Startup d’Eric Ries, voir celui qui s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires, je parle bien évidemment de la semaine de 4 heures.

Outre ces lectures qui définissent bien le cadre et qui ouvre l’esprit créatif, il faut avoir quelques lectures techniques, liés aux marketing, au référencement web, aux réseaux sociaux et à toutes le techniques avancées permettant d’acquérir rapidement du trafic web qualifié.

A ce sujet, il faut s’intéresser aux différentes techniques de growth hacking ainsi qu’aux différentes études sur le neuro-marketing, ou l’art de la persuasion à but lucratif.

Enfin des classique du genre, comme la vache pourpre et tribus de Seth Godin, demeurent des lectures de qualité, qui apportent énormément de valeurs aux lecteurs avisés.

Bien se former sur internet

Parmi les formations utiles aux entrepreneurs du web il y a celles liées à la visibilité sur internet.
Je pense particulièrement au fait de se former au référencement naturel soit en suivant le cours d’un formateur web agrée, soit en consultant les vidéos de formations en ligne existantes sur YouTube ou d’autre plateformes comme Vimeo.
Des site de tutoriels comme Tuto ou Video2brain sont également intéressantes à plusieurs égards.

Autre formation à suivre, le growth hack, véritable tendance, cette philosophie dépassent les schémas classiques de faire du marketing, désormais on détourne l’usage réel des sites web, on utilise des outils d’automatisation, on réfléchie out of the box et on essaye d’être créatif à tous les niveaux. Là aussi il existe des formations proposés par le système E-learning proposé par le réseaux social professionnel Linkedin, cependant le meilleur moyen de progresser vite dans ce domaine c’est de consulter régulièrement les différents blogs pionniers, suivent anglophones d’ailleurs, ainsi que les forums de discussion.