Le syndrome du burn-out: qu’est-ce donc ?

Le syndrome du burn-out: qu’est-ce donc ?

Aujourd’hui, les cas de burn-out ou d’épuisement au travail ne cessent de grimper, voilà pourquoi on le considère comme le mal professionnel du siècle. Le syndrome de burn-out se caractérise par un épuisement à la fois émotionnel, mental et psychique. Tout peut aller bien jusqu’au jour où un surcroit de travail vous tombe dessus. Lorsque vous n’avez pas le choix que de le finir à une date et une heure précise, vous mobilisez toute votre énergie pour en finir dans les plus brefs délais. Sauf qu’au fur et à mesure que le travail s’accumule, vos batteries sont complètement vides. En l’espace de quelques mois vous perdez du poids et êtes dans un état dépressif comme vous ne l’aviez jamais ressenti. Aujourd’hui apprenez à reconnaître les symptômes afin de mieux s’en protéger.

Quels sont les facteurs du burn-out ?

Littéralement, être atteint du syndrome de burn-out c’est se consumer petit à petit, brûler de l’intérieur. Le stress chronique qui touche de nombreuses personnes au travail en est la première cause. C’est une réaction du corps qui lui met en alerte en cas de danger. Le souci c’est qu’aujourd’hui le danger s’est incrusté dans le quotidien, c’est devenu un mode de vie. Les gens sont « suroccupés » 24 heures sur 24, par conséquence, leurs corps sont épuisés.  Bien évidemment, cette fatigue de fond va avoir des répercussions sur leur moral. Le sujet va ensuite avoir des doutes sur ses qualités, ses compétences, il aura tendance à être irritable et à se déprécié. A l’épuisement émotionnel va s’ajouter un épuisement physique.

Les symptômes somatiques du processus de « burn-out ».

Insomnies, troubles digestifs, douleurs articulaires ne sont qu’une partie des principaux symptômes du processus du burn out. Les symptomes se développent sur une période prolongée, voilà pourquoi on l’appelle « processus de burn-out ». Le sujet n’est donc plus dans la capacité de récupérer. Les symptômes les plus retrouvés sont l’irritabilité, les troubles de sommeil, la photophobie, les difficultés de concentration, les troubles de la mémoire, les états de confusion, l’état fébrile et les douleurs articulaires. Très souvent, ce sont les dirigeants d’entreprise qui subissent ce processus, voilà pourquoi ils font appel à des professionnels tels qu’un service de coaching en entreprise, ou un coach de dirigeant.

Cette phase d’épuisement ne peut pas être surmonté seul par le sujet, voilà pourquoi l’assistance et l’accompagnement d’une tierce personne sont requis afin qu’il puisse repartir du bon pied.